Fallout 4 - Bethesda Softworks

Le rachat de Zenimax par Microsoft validé par la Commission Européenne

Sujet à examen par l’Union Européenne et les États-Unis, le rachat de ZeniMax Media vient de recevoir le feu vert. Microsoft est en passe de devenir la maison-mère de Bethesda Softworks.

Le 29 Janvier 2021, Microsoft a déposé une requête d’approbation sur le site officiel de la Commission Européenne afin de solliciter une approbation au sujet du rachat de ZeniMax Media, maison-mère de l’éditeur Bethesda Softworks et de ses studios de développement. Une opération approuvée d’une part par l’organisme américain SEC (Securities & Exchange Commission) à compter du 4 Mars.

Toutefois, la Commission Européenne régulant la concurrence, seconde autorité mondiale en la matière, était toujours en position de contester une telle manoeuvre. Autrefois possesseur de 15 entités de développement, le géant Microsoft et la famille des Xbox Game Studios était en passe de gagner 8 studios additionnels. Une optique à laquelle le comité de régulation de concurrence de l’Union Européenne aurait été en droit de s’opposer, afin de garantir le maintien d’un équilibre favorable à une juste compétition sur le marché.

Nous pouvons maintenant confirmer que l’accord a été validé par le SEC américain et la Commission Européenne. Une fois les dernières formalités réglées, Microsoft fera donc officiellement acquisition de ZeniMax Media, de l’éditeur Bethesda Softworks et des 8 studios de développement sous sa coupe. Cela inclut :

  • Bethesda Game Studios (The Elder Scrolls, Fallout, Starfield)
  • ZeniMax Online Studios (The Elder Scrolls Online)
  • Arkane Studios (Dishonored, Prey, Deathloop)
  • id Software (Doom, Rage)
  • MachineGames (Wolfenstein)
  • Tango Gameworks (The Evil Within, Ghostwire : Tokyo)
  • Alpha Dog
  • Roundhouse Studios

Avec 2 300 employés supplémentaires, Microsoft supervisera un total de 23 studios de développement. Comme le martelait Phil Spencer, directeur de la division vidéoludique du groupe Microsoft, cette acquisition représente un progrès d’une importance capitale pour le développement du constructeur et de son Game Pass. Face à la concurrence de Nintendo et Sony, le premier occupant une part du marché peu contestée et le second ayant souvent dominé la génération précédente avec les exclusivités liées à sa Playstation 4, Microsoft se doit d’abattre ses cartes. Si le constructeur – dans l’attente de l’approbation du rachat – n’était pas intervenu dans la moindre affaire de Bethesda Softworks jusqu’à présent, Phil Spencer a déclaré être impatient de pouvoir travailler avec l’éditeur comme une seule entité.

Les consommateurs sont nombreux à s’interroger sur les conséquences du rachat de ZeniMax Media. Étant donné la concurrence féroce qui oppose les grands constructeurs du jeu vidéo, il serait logique de rentabiliser un rachat de 7,5 milliards de dollars par une exclusivité des titres Bethesda au Game Pass. Une question à laquelle Microsoft a dit se pencher-dessus au cas par cas, sans livrer davantage de détails. Une question qui pourrait également trouver des éléments de réponse lors d’un possible évènement Bethesda durant le mois de Mars, une éventualité avancée par le journaliste Jeff Grub dans un podcast. Nous ne savons pas encore sous quel format ces annonces pourraient être dévoilées, mais Jeff Grub évoque l’idée d’une déclaration importance sur la gestion et l’avenir du catalogue Bethesda.

Sources : VGCGamesIndustry.bizGamesRadarGameSpot
Images Copyrights : Microsoft

(2 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :