Resident Evil Infinite Darkness - Netflix

Une série animée Resident Evil sur Netflix

En plus du projet de série live action adaptant la licence Resident Evil de Capcom, Netflix vient de dévoiler une série en animation photo-réaliste, centrée sur Leon S. Kennedy et Claire Redfield.

Pas plus tôt qu’un mois auparavant, nous apprenions que Netflix avait validé un nouveau projet d’adaptation sur la célèbre licence Resident Evil de chez Capcom. Une série télévisée en live action, supervisée par Andrew Dabb, ancien showrunner de Supernatural, et vaguement fidèle à certains éléments de la série vidéoludique, avec deux soeurs Wesker en tête d’affiche. Le géant du streaming crée la surprise à l’occasion du Tokyo Game Show digital, qui a commencé le Jeudi 24 Septembre pour se conclure le Dimanche 27, en dévoilant un premier teaser pour ce qui s’intitule Resident Evil : Infinite Darkness. Un deuxième projet de série télévisée, mais au format animé 3D.

Une fois de plus, ce projet se focalise sur Leon Scott Kennedy, dont la popularité chez les fans ne cesse de se confirmer de projet en projet depuis son évolution en agent instoppable à l’occasion de Resident Evil 4 (2005). Pour l’accompagner : Claire Redfield, celle avec qui l’ancien rookie du R.P.D. avait survécu lors de l’incident de Raccoon City en 1988. À ce jour, trois films animés Resident Evil ont vu le jour, produits au Japon et adaptant directement la licence vidéoludique (à l’inverse des films de Paul W.S. Anderson). En 2008 est sorti Resident Evil : Degeneration. En 2012 a été publié Resident Evil : Damnation. Et 2017 a vu l’arrivée de Resident Evil : Vendetta. Si ces trois films ont systématiquement suivi les pérégrinations mortelles de Leon S. Kennedy, seul le tout premier l’a réuni avec Claire Redfield. Mais à en juger par le succès particulièrement fort du remake vidéoludique de Resident Evil 2, sorti en 2019, le duo Leon & Claire reste un classique indémodable, qui parle autant aux fans les plus nostalgiques qu’aux joueurs récemment convertis.

Le communiqué du Netflix Media Center ne s’étend guère sur les raisons qui ont poussé Netflix à valider ce projet en tant que série plutôt qu’en tant que film. Mais le succès sans précédent de la franchise de Capcom (plus de 100 millions de ventes cumulées), le blason redoré de la série avec la réussite artistique et critique du remake de Resident Evil 2, ainsi que la popularité indéniable de la série The Witcher – elle aussi évocatrice d’un matériau vidéoludique (même si la série adapte spécifiquement les ouvrages polonais de Andrzej Sapkowski) – ont probablement motivé les têtes pensantes de Netflix à valider un projet de longue durée plutôt qu’une production à l’unité. Un projet à même d’engendrer une fidélisation du spectateur, pour peu que la plateforme se décide à renoncer à son modèle de diffusion qui l’a rendue si populaire.

Resident Evil Infinite Darkness - Claire Redfield - Teaser - Netflix

Le géant du streaming ne se laisse pas intimider par ses dettes de plusieurs milliards de dollars (12,43 milliards, fin Septembre 2019) et préfère capitaliser sur ses 193 millions d’abonnés pour réinvestir constamment dans de la production de contenu. Et si la sortie en VOD et supports physiques pouvait encourager un très fort taux de piraterie sur les trois films animés précédents, la mise à disposition de Resident Evil : Infinite Darkness sur Netflix pourrait refléter des chiffres de visionnage autrement plus précis sur son succès potentiel. Après tout, les tarifs modiques et la popularité mondiale de la plateforme vont procurer à ce projet une accessibilité sans précédent dans l’histoire des adaptations animées de la licence de Capcom.

Resident Evil : Infinite Darkness est prévu pour 2021, exclusivement sur Netflix. La série est produite et supervisée par Hiroyuki Kobayashi, déjà à l’ouvrage sur la trilogie animée (Degeneration, Damnation et Vendetta) ainsi que sur de nombreux épisodes de la série vidéoludique. La production du projet est assurée par TMS Entertainment (Batman, Akira, Sword of the Stranger), tandis que l’exécution technique CG-3D sera effectuée par Kei Miyamoto et Quebico, spécialisés dans l’animation CG en 3D et déjà présents sur Resident Evil : Vendetta.

Sources : Netflix Media Center – IMDb – Variety –
Images Copyrights : Netflix

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :