Sonic The Hedgehog (Jeff Fowler, 2020, Paramount Pictures)

Sonic aura droit à sa suite

Paramount Pictures et Sega Sammy viennent de confirmer la préparation d’une suite à Sonic The Hedgehog. Même réalisateur et mêmes scénaristes.

Après le succès particulièrement rassurant du premier film, Paramount Pictures décide de valider la mise en chantier d’une suite. On ne change pas une équipe qui gagne, nous nous retrouvons donc Jeff Fowler à la réalisation et le duo Pat Casey & Josh Miller à l’écriture.

Au casting du premier film, nous avions Ben Schwartz prêtant sa voix à Sonic lui-même, James Marsden incarnant son meilleur ami Tom et Jim Carrey dans le rôle de l’antagoniste Dr. Robotnik. Le développement de ce « Sonic 2 » n’en est encore qu’à ses premiers stades, donc toute décision vis-à-vis des acteurs et des dates de tournage reste encore à prendre, mais il serait particulièrement surprenant de ne pas voir les comédiens reprendre leurs rôles.

La production est assurée par Neal H. Moritz, Toby Ascher et Toru Nakahara. Quant à la production exécutive, elle est entre les mains de Hajime Satomi, Haruki Satomi and Tim Miller.

Sonic, un pari risqué pour Paramount Pictures

Le succès du premier film Sonic ne tient pas d’un conte de fée. Après la publication du premier trailer, le 30 Avril 2019, une forte vague de protestations scandalisées émane du Net concernant le design de Sonic lui-même, loin d’être ressemblant à la version du jeu vidéo. Probablement conscient qu’une partie significative de son public (l’autre portion étant le public enfant) est représentée par les protestants, Paramount Pictures cède et repousse la sortie du film de trois mois, afin d’accorder le temps nécessaire aux techniciens en post-production.

La situation n’est guère rassurante pour le studio. Les adaptations de jeux vidéo ont rarement étincelé de succès financier, et une telle décision accroît les dépenses de manière non-négligeable, réduisant encore plus les marges de manoeuvre pour obtenir un projet rentable.

Mais au 14 Février 2020, lorsque sort enfin le film, à l’aube du week-end rallongé du President’s Day (le troisième Lundi de chaque mois de Février, qui honore les présidents d’Amérique), c’est avec un étonnant succès. Un excellent score « A » en termes de satisfaction sur le site de référence Cinemascore, 95% de spectateurs réjouis selon les recensements de Rotten Tomatoes, et 111 millions de dollars générés dans le monde à l’issue du week-end, au 17 Février.

Au final, ce sont pas moins de 306 millions de dollars qui sont récoltés, pour un budget de production estimé à 85 millions. Rien de stupéfiant, mais avec la règle du seuil de rentabilité, cela nous revient théoriquement à une cinquantaine de millions de dollars de bénéfices. De quoi soulager bien des consciences au sein du studio. Il est intéressant de rappeler que le film n’est toujours pas sorti dans plusieurs territoires, y compris la Chine et le Japon. Ce chiffre pourrait donc atteindre de nouveaux paliers.

Paramount a également avancé que le film s’était vendu à plus de deux millions de copies numériques, le film faisant partie des productions disponibles plus tôt que prévu en temps de confinement anti COVID-19.

Sources : VarietyThe Hollywood ReporterDeadlineBox Office Mojo
Images copyrights : Paramounnt Pictures – Sega Sammy Holdings Inc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :