Xbox Series X (Microsoft)

La Xbox Series X garde la rétro-compatibilité en tant que valeur-clé

Microsoft se dresse comme le porte-étendard du patrimoine vidéoludique, en garantissant une rétro-compatibilité qui remonte à la toute première Xbox pour sa future Xbox Series X en fin d’année 2020.

Dans un long billet rédigé sur le Xbox Wire, le Directeur du Program Management de la Xbox Series X, Jason Ronald rappelle encore une fois les objectifs fixés par Microsoft pour la prochaine génération de consoles. De nombreux yeux sont fixés sur une guerre de chiffres et de performances dont la grande majorité des joueurs internautes n’en comprennent pas les subtilités comme le ferait un développeur de profession.

Mais une console peut également gagner des coeurs dans les services qu’elle offre à son public. Si la Playstation 5 mise en partie sur la performance extrême de son SSD, comme en témoigne la récente démonstration de l’Unreal Engine 5, elle reste en revanche limitée à sa soeur aînée, la Playstation 4, pour ce qui est de la rétro-compatibilité. Une prise de position envers laquelle Microsoft se tient aux antipodes avec sa Xbox Series X.

À compter du lancement de la nouvelle console du géant américain, en fin d’année 2020, ce sont pas moins de 200 000 heures de tests qui auront été effectuées par les équipes de Microsoft afin de garantir une rétro-compatibilité allant de la toute première Xbox jusqu’au dernier modèle.

La future Xbox Series X se pose comme la garantie d’une rétro-compatibilité optimale. Les anciens jeux tournent nativement sur la nouvelle console et bénéficient entièrement de ses performances. « Pas de mode boost, pas de down clocking (sous-fréquençage)« . Stabilité du framerate (fréquence d’images), nombre réhaussé d’images par seconde (possiblement passer de 30 à 60, ou de 60 à 120) et résolution supérieure… sans oublier des temps de chargement réduits grâce à SSD interne.

Pour rappel, la fonction Quick Resume est là pour permettre aux joueurs de reprendre instantément leur partie exactement à l’instant et l’endroit où ils l’ont laissée, et ce même pour les plus anciens titres. Tout est géré en interne par la console et ne requiert aucun travail supplémentaire de la part des développeurs.

Microsoft compte également sur ses nouvelles technologies afin de rendre la rétro-compatiblité de la Xbox Series X encore plus efficace. Un partenariat avec le Xbox Advanced Technology Group permet à la console d’afficher automatiquement les jeux en HDR, le tout sans impact sur la performance du jeu, y compris sur les titres développés pour Xbox et Xbox 360, à l’époque où la technologie n’existait pas.

La future Xbox Series X avance également la méthode Heutchy, une technologie qui permet à certains jeux d’atteindre les 4k en termes de résolution, voire même d’ajouter un filtrage anisotrope afin d’augmenter encore davantage la qualité visuelle.

Fier de l’importance qu’il accorde à la notion d’héritage et de patrimoine vidéoludique pour les joueurs, Microsoft coordonne toutes ses technologies internes afin de rester dans la continuité philosophique de la technologie Smart Delivery. Apportée par la Xbox Series X, elle garantit l’obtention de toute version supérieure pour un jeu acheté sur une génération antérieure. Un joueur n’aura plus à acheter le même jeux à deux reprises.

Sources : Xbox Wire
Images Copyrights : Microsoft

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :