GeForce NOW (NVIDIA)

GeForce NOW perd quatre autres catalogues

Le service de cloud gaming de NVIDIA perdra le catalogue de Xbox Game Studios, Warner Bros. Interactive Entertainment, Codemasters et Klei Entertainment à partir du 24 Avril. Mais Ubisoft, Bandai Namco et Bungie restent aux côtés de GeForce NOW.

La proposition de NVIDIA sur le marché du cloud gaming a beau se montrer particulièrement attractive pour le consommateur, elle s’avère peu lucrative pour les éditeurs. En suivant deux offres (l’une gratuite et l’autre à 5,49€ par mois), le joueur peut jouer en streaming des jeux qu’il possède déjà, et ce sur n’importe quel écran PC, Mac ou smartphone Android (Chromebooks dans un avenir proche). Sauf que cette offre commerciale semble se faire indépendamment de l’accord de tout éditeur, qui ne gagnerait donc en théorie aucun pourcentage dans les revenus générés par GeForce NOW. Ceci relève néanmoins d’une supposition, étant donné l’absence de détails sur le fonctionnement monétaire exact de GeForce NOW et sur l’absence de justificatifs officiels fournis par les éditeurs qui se séparent du service de NVIDIA.

En témoignent toutefois les départs successifs de Activision le 12 Février 2020, puis Bethesda Softworks la semaine suivante, et 2k Games deux semaines après. Le studio Hinterland (The Long Dark) a également annoncé son départ, début Mars. Aujourd’hui, c’est au tour de Xbox Game Studios, Warner Bros. Interactive Entertainment, Codemasters et Klei Entertainment de quitter la plateforme de cloud gaming de NVIDIA. Les catalogues concernés ne seront plus disponibles à compter du Vendredi 24 Avril 2020.

Le Lundi 20 Avril, NVIDIA a envoyé un mail à ses membres Fondateurs (les abonnés ayant choisi l’offre payante en accès limité de GeForce NOW) pour les prévenir que la période des 90 premiers jours gratuits se verrait finalement étendue jusqu’à Juin.

Nous avons utilisé la période d’essai étendue de GeForce NOW comme une opportunité pour raffiner notre catalogue, avec des développeurs et éditeurs réaffirmant leur soutien envers GeForce NOW. Si certains sont toujours en train d’évaluer leur stratégie vis-à-vis du cloud gaming, la plupart se montrent incroyablement enthousiastes. Sur le top 40 des jeux les plus joués sur Steam, 30 sont accessibles sur GeForce NOW.

Phil Eisler, Directeur général, NVIDIA GeForce NOW

Cela constitue donc quatre catalogues supplémentaires retirés de l’offre. La liste s’agrandit et l’inquiétude des consommateurs continue de croître, d’où le geste commercial de NVIDIA pour rassurer ses membres les plus fidèles. Phil Eisler profite néanmoins de l’annonce pour relativiser la mauvaise nouvelle autant que faire se peut et de citer les déclarations autrement plus enthousiastes d’autres éditeurs.

Chris Early, Vice-Président Senior des partenariats chez Ubisoft, assure que l’éditeur français se rallie totalement à GeForce NOW, avec la mise à disposition de tout leur catalogue PC disponible depuis le Uplay Store ou n’importe quelle autre plateforme partenaire. Pour eux, il s’agit ni plus ni moins que d’une nouvelle expérience pour les joueurs, qui disposent ainsi de davantage d’options sur où et comment profiter de leurs jeux vidéo.

Gary Clay, Directeur de la Gestion des Produits chez Bungie, affirme que nombreux sont les joueurs de Destiny 2 à profiter de l’offre de NIVIDIA pour vivre leurs aventures à n’importe quel moment et n’importe quel endroit avec leurs amis. Le jeu étant free-to-play et accessible à n’importe quel client curieux, GeForce NOW apparaît comme une opportunité pour attirer davantage de nouveaux joueurs, y compris et surtout ceux qui n’ont pas le matériel pour faire tourner Destiny 2 correctement.

Le soutien envers GeForce NOW s’étend même du côté de Bandai Namco, avec le producteur exécutif Katsuhiro Harada, pour qui le public de nombreux jeux (allant de Dark Souls III à Tekken 7) s’est agrandi grâce au service de NVIDIA. L’homme confirme sa confiance en une offre qui profite autant aux nouveaux joueurs qu’aux anciens, qui y voient une manière alternative de profiter de leur catalogue.

L’avenir s’annonce aussi intéressant qu’incertain pour GeForce NOW, puisque Phil Eisler continue de rappeler que les mois à venir verront l’ajout et le retrait de nouveaux jeux, sans que nous ayons de détails sur le sujet. Si, à l’occasion de chaque départ, les têtes pensantes répètent qu’elles « espèrent voir les éditeurs revenir à l’avenir« , il ne reste plus qu’à espérer de notre côté que le nombre de retraits ne prenne pas le pas sur celui des rajouts.

Sources: NVIDIAVGCGamekult
Images Copyrights: NVIDIA

(2 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :