Cinéma en plein air "Drive-in", Yatala, 2013

COVID-19 : Les cinémas en plein air rencontrent un certain succès

En période de pandémie où les salles de cinéma sont fermées, les quelques cinémas en plein air actifs dans le monde connaissent une certaine renaissance, notamment en Allemagne et en Corée du Sud.

Justement appelés « Drive-in » dans la langue de Shakespeare, les cinémas en plein air permettent à chacun de venir en voiture, de s’aligner en rangées disposées et de regarder un film sur un grand écran, depuis le confort de leur véhicule. Les cinémas en plein air étaient bien plus courants dans les années 1970, les voilà reliques d’un autre âge dans un ère où les multiplexes, ces immenses bâtiments remplis de dizaines de salles, deviennent les gros centres d’attraction de l’industrie cinématographique.

Temples du grand écran, bâtis sur un commerce de produits alimentaires (sodas, sucreries) plus que sur les revenus générés par les ventes de tickets, les grands multiplexes sont aujourd’hui en péril. À l’opposé du spectre, les cinémas en plein air deviennent cette alternative inattendue, évocatrice pour les anciens, curieuse pour les jeunes générations.

Autokino Essen, l’un des cinémas en plein air d’Allemagne, a vendu tous ses tickets depuis le jour où le pays est passé en confinement au début du mois de Mars. Le 6 Avril, l’enseigne a même vendu 500 entrées pour Manta Manta, une comédie allemande ayant rencontré un immense succès… en 1991.

Peu importe ce que nous diffusons. Les gens veulent juste sortir de chez eux et regarder un film. Nous épuisons nos tickets des semaines à l’avance.

Frank Peciak, manager, Autokino Essen

Le phénomène est suffisamment notable pour faire surgir de nouveaux cinémas en plein air. En Allemagne, de plus en plus d’établissements de ce type sont soudainement érigés, parfois même de manière plus ou moins improvisée sur des parkings, derrière des bars ou même dans des parcs. En Corée du Sud, les autorités locales investissent également des efforts dans cette nouvelle tendance. Le Nowon District dans l’est de Séoul a installé un écran géant dans un parc et propose des séances gratuites pour le public véhiculé. Le chef de canton invite même les citoyens à profiter de cette opportunité pour soulager la pression du confinement.

Le cinéma indépendant Loe Studios, dans la ville allemande de Marl, a improvisé un drive-in derrière un bar de bikers en plaçant un écran géant. La nuit du 6 Avril, une double séance Le Roi Lion + Parasite a vendu tous ses tickets en l’espace de quelques heures. Le succès est là. Les gens sont avides de sortir de chez eux – certains pour quitter le confinement, d’autres pour retrouver la sacro-sainte expérience cinématographique.

Idem pour la Corée du Sud, dont les cinémas en plein air ont connu un certain regain depuis l’accroissement des règles de confinement durant le mois de Février. Selon les rapports du propriétaire Kim Seong-soo, le drive-in Cine 80 a connu une augmentation de 20% dans ses ventes de tickets pour des films autobiographiques comme Judy ou le film d’horreur The Turning. Le Jayuro Drive-in, situé en banlieue de Séoul, a même connu une augmentation de 30% au niveau de ses ventes. Kim Seong-soo voit dans le business du cinéma en plein air une opportunité pour les spectateurs de continuer à profiter d’une certaine vie culturelle.

Au début, les autorités étaient inquiètes à propos des risques de santé, mais nous n’avons pas eu de soucis. Nous demandons aux personnes de rester dans leur véhicule, à l’exception d’un passage aux toilettes.

Heiko Desch of Drive In

La situation est plus mitigée aux États-Unis, où seulement 25 cinémas en plein air (sur un total avoisinant les 320 établissements) sont en activité. Selon les rapports des personnes ayant accès aux statistiques, les ventes ont été stables mais jamais spectaculaires. Le 12 Avril, le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, envisageait sérieusement une réouverture des cinémas drive-in, les considérant sensiblement plus sécurisés que l’expérience cinématographique moderne.

Nous croyons que les cinémas en plein seront une des premières choses à réouvrir quand le temps sera venu (…) Nous lançons l’hymne canadien avant chaque film, nous avons toujours les néons brandis. Il y a une vraie camaraderie. Il s’agit d’un des très rares endroits où les gens ont encore la possibilité de se réunir.

Brian Allen, Président de Premier Operating, chaîne de drive-in canadienne

Sources: The Hollywood Reporter
Images Copyrights: WikiMedia Commons (NJM2010)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :