Walt Disney World Resort

COVID-19 : Disney voit son crédit augmenter de 5 milliards de dollars

En grand danger face à la crise du COVID-19, The Walt Disney Company a dorénavant accès à plus de 13 milliards de dollars de crédit en cas de besoin.

Beaucoup de groupes que l’on serait tenté de croire indestructibles se voient plus que jamais remis en question face à une pandémie qui paralyse une grande partie du globe. Les trois divisions principales de The Walt Disney Company s’avèrent figées. La première est celle des parcs à thèmes & produits de consommation (45% des 14,87 milliards de revenus pour Disney en 2019), la seconde est celle de la télévision, et la troisième est celle du cinéma. Les parcs à thème comme les salles de cinéma sont fermés à travers le monde, et les consignes de confinement interdisent toute production (cinématographique ou télévisuelle) ainsi que toute manifestation culturelle et sportive.

Selon l’analyste Hal Vogel, le groupe perd actuellement 30 millions de dollars par jour. Une situation financière intenable qui mène le conseil d’administration à congédier des dizaines de milliers de salariés aux États-Unis ou encore à procéder à des coupes salariales (Bob Iger renonçant à l’intégralité de son salaire en temps de pandémie, et le nouveau PDG Bob Chapek ne gagnant que 50% du montant de son poste). Une situation financière qui amène aussi le groupe à conclure des accords financiers d’extrêmes mesures.

C’est au cours d’un entretien, le Lundi 13 Avril, avec le SEC américain (Securities and Exchange Commission) que le groupe a signé avec Citibank un contrat lui accordant pendant une durée de 364 jours un crédit de type « revolving » pouvant grimper jusqu’à 5 milliards de dollars. Cet accord prendra fin au 9 Avril 2021 mais pourra être renouvelé d’un an, avec le consentement de l’organisme fournisseur.

Il s’agit du troisième contrat de crédit d’argent établi par The Walt Disney Company. Le mois dernier, au 6 Mars, le groupe avait signé un premier accord de crédit, à hauteur de 5,25 milliards pour une durée de 364 jours, puis un second accord de 3 milliards de crédit pour une durée de 5 ans (NdA : les sources de Variety précisent en revanche que le second accord prend lui aussi fin le 5 Mars 2021). Cela dépasse donc les 13 milliards de crédit pour le compte de Disney, à l’heure actuelle.

Disney a une quantité significative de liquidités pour les aider à passer cette crise.

Neil Begley, Senior Vice-President, Moodys

Avec la performance exceptionnelle du service de streaming Disney+ comme seule bonne nouvelle au sein d’un océan de problèmes logistiques, financiers et humains, The Walt Disney Company cherche à augmenter ses liquidités, quitte à augmenter les dettes de manière inquiétante, afin de pouvoir redevenir opérationnel dès que possible.

Sources: The Hollywood ReporterVarietyDeadline
Images Copyrights: The Walt Disney Company – WikiMedia Commons (Jrobertiko)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :