Borderlands 3 (Gearbox Software, 2019, 2K Games)

Les salariés de Gearbox privés de leur bonus, en dépit des fortes ventes de Borderlands 3

Contrairement à ce qui avait été promis à l’aube du développement de Borderlands 3, les salariés de Gearbox ne recevront pas leur prime à l’intéressement et devront se contenter d’un petit chèque symbolique, en dépit des ventes du jeu.

Un nouveau rapport du toujours très informé Jason Schreier, de Kotaku, a mis en lumière un nouveau dysfonctionnement dans l’industrie vidéoludique, plus spécifiquement au sein de Gearbox Software. À en croire une bonne douzaine de sources internes au studio texan, passées et actuelles, le principe de rémunération du groupe consiste à donner des salaires en-dessous de la moyenne pour ses employés. En contrepartie est mise en place une prime à l’intéressement. Sur les revenus générés, 60% reviennent au studio et à ses propriétaires (Gearbox étant une société privée), et les 40% restants vont aux employés sous la forme de bonus trimestriels.

Un système inhabituel mais qui peut se révéler particulièrement lucratif pour les employés en temps de ventes favorables. Le grand succès de Borderlands 2 et de ses contenus additionnels avait notamment permis à de nombreux employés du studio de pouvoir s’acheter de nouvelles maisons. Mais ce qui marche en période de succès se retourne également contre eux en temps de disette. Les échecs financiers colossaux des FPS Alien : Colonial Marines (2013) et Battleborn (2016) ont logiquement entraîné des bonus plus que minimes.

La donne était censée changer à l’occasion de Borderlands 3. Plusieurs sources de Kotaku ont révélé que le management du studio leur avait promis des bonus allant jusqu’à 6 chiffres après la sortie du jeu, qui ne pouvait être autre chose qu’un franc succès. Le montant n’irait qu’ascendant en fonction de l’ancienneté des salariés au sein de Gearbox, et comme le rappelle à juste titre Jason Schreier, cela a bien évidemment motivé chacun des développeurs durant les longues nuits et week-ends de crunch pour finaliser le jeu.

Mais à l’occasion d’un meeting au 31 Mars 2020, le PDG de Gearbox, Randy Pitchford, a annoncé aux salariés qu’ils ne recevraient qu’une infime portion du bonus qu’ils étaient censés recevoir, à en croire les dires de trois sources présentes sur place. Les raisons invoquées par Randy Pitchford regroupent le coût de développement de Borderlands 3 plus élevé que prévu, mais aussi la croissance significative du groupe (Gearbox possède maintenant un second studio basé au Canada), sans oublier des estimations de ventes apparemment erronées.

Nous nous attendons à des ventes record pour la série Borderlands vis-à-vis de cet opus, mais ce dernier a été bien trop coûteux à produire.

Strauss Zelnick, PDG, Take-Two (maison-mère de l’éditeur 2K Games)

Le passage de l’Unreal Engine 3 à l’Unreal Engine 4 en plein milieu du développement a été l’une des étapes les plus critiques dans le rallongement de la création du jeu (et de ses coûts de production). Et avant que Gearbox ne puisse être en mesure de recevoir des royalties de la part de l’éditeur 2k Games, les ventes de Borderlands 3 doivent être en mesures de rembourser près de 140 millions de dollars dépensés pour développer l’intégralité du jeu, depuis l’aventure principale jusqu’aux contenus additionnels, selon le contrat signé entre le studio-développeur et l’éditeur.

Sur une note particulièrement diplomate, Randy Pitchford a ensuite asséné que tous les mécontents étaient libres de s’en aller dès à présent de Gearbox Software. Plus étrangement, le retrait des primes pour Borderlands 3 n’a pas été attribué à la crise du COVID-19 – la pandémie engendrant pourtant des délais de production considérables dans l’industrie, mais aussi des coupes budgétaires qui concernent les plus haut-placés eux-mêmes. Sur une note de conclusion, le PDG a rajouté qu’il espérait pouvoir obtenir davantage d’argent de la part de 2K… en avance sur les prochaines royalties.

Sources: Kotaku (Jason Schreier) –
Images Copyrights: Gearbox Software – 2k Games

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :