Internet Stream, Concept Art

COVID-19 : Qualité de flux internet réduite en Europe pour éviter toute saturation

La Commission Européenne et l’ORECE / BEREC ont donné l’autorisation aux fournisseurs d’accès Internet de ralentir le trafic si nécessaire, tout en indiquant à Netflix et Youtube de réduire la qualité Full HD, exigeante et pourtant mise par défaut, en ces temps de consommation très intense.

En cette période où l’Europe, dorénavant considérée comme l’épicentre du COVID-19 par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), est mise en quarantaine de part en part, nous pouvons constater un pic logique de consommation internet, notamment aux heures de pointe telles que les fins de journées ou les week-ends. Jusqu’à présent, la plupart des serveurs ont tenu bon, mais ça n’a pas empêché des incidents du côté des serveurs de Sony, Nintendo et Microsoft aux alentours du 15 Mars, à titre d’exemple.

Par mesure de prudence et de proaction, la Commission Européenne et l’Organe des Régulateurs Européens des Communications Électroniques se sont concertés avec les opérateurs téléphoniques et fournisseurs d’accès internet de l’Union Européenne afin de mettre en place des mesures exceptionnelles. L’idée est de réguler (vers le bas) le traffic et l’usage de la bande passante, afin qu’Internet puisse rester le plus stable possible pour l’intégralité des utilisateurs. Des millions d’Européens sont coincés à domicile et même plusieurs états américains recommandent à leurs citoyens de rester chez eux.

Cette procédure arrive peu après la décision de Google (propriétaire de Youtube) et Netflix de suivre les requêtes de la Commission Européenne. Durant ces derniers jours, des réunions en haut-lieu ont été organisées entre le Commissaire Européen Thierry Breton, le PDG de Netflix Reed Hastings, le PDG de Google Sundar Pichai et la PDG de Youtube Susan Wojcicki. Les dirigeants de Youtube et Netflix ont accepté de désactiver les qualités HD de leurs services et de basculer sur la définition standard par défaut. La 1080p a beau s’être démocratisée, elle requiert un usage intense de bande passante si elle est adoptée par des millions et des millions d’utilisateurs qui se connectent tous au même créneau. Cette décision commune devrait durer un mois.

À l’heure actuelle, le territoire européen n’éprouve pas de saturation critique, et les opérateurs internet semblent tolérer les pics de fréquentation sur leurs réseaux. Mais nous devons rester vigilants et être prêts à agir si la situation change.

Dan Sjöblom, membre de l’ORECE
(Organe des Régulateurs Européens des Communications Électroniques)

Sources: The Hollywood Reporter
Images Copyrights: Torange.biz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :