Betty Gilpin - The Hunt (Craig Zobel, 2020, Blumhouse Productions)

COVID-19 : NBCUniversal brise le délai séparant sortie cinéma et streaming

Coup de tonnerre dans l’industrie cinématographique, alors que la crise du coronavirus gagne de l’ampleur. NBCUniversal a décidé de rendre certaines de ses productions actuellement en salles également disponibles en streaming.

C’était une sacro-sainte limite jusque là. Tout contenu cinématographique bénéficiait d’un parcours d’exploitation en salles et restait exclusif à ce domaine pendant une durée de plusieurs mois (4 mois pour la France, par exemple) avant d’atterrir en contenu vidéo, qu’il soit en support physique, en copie numérique ou sur plateforme de streaming.

« En cas de danger, brisez la glace« .

Aujourd’hui, il y a eu danger. Aujourd’hui, NBCUniversal a brisé la glace. Sur déclaration de leur PDG Jeff Shell, quelques productions cinématographiques de Universal Pictures actuellement en salles seront donc mises en ligne, en même temps que leurs diffusions en salles – les salles qui resteront ouvertes, tout du moins. À ce sujet, sur plus d’une trentaine de marchés internationaux, la totalité des cinémas nationaux sont fermés, tandis que sur une autre quinzaine de marchés, cela ne concerne « que » une partie d’entre eux. De toute évidence, au fur et à mesure que la crise s’intensifie, d’autres États suivront les mêmes procédures.

À l’heure actuelle, plusieurs cinémas de New York et de Los Angeles ont commencé à fermer leurs portes, et ce n’est que le début. Les circuits de salles les moins infortunés avaient l’autorisation de rester ouverts à 50% de leurs capacités d’accueil, mais de nouvelles consignes du CDC (Centers for Disease Control) vont commencer à restreindre les projections à 50 personnes par salle.

Pour en revenir à NBCUniversal, les films concernés par cette mesure exceptionnelle seront mis en vente sur un large échantillon de sites de VOD pendant une durée de 48 heures en location, et au tarif de vente estimé de 19,99$ aux États-Unis – et le prix équivalent sur les marchés internationaux. Ce panel regroupe notamment la comédie familiale pour enfants Trolls World Tour / Les Trolls 2 : Tournée Mondiale (réal. Walt Dohrn, David P. Smith), mais aussi The Hunt (réal. Craig Zobel), The Invisible Man (réal. Leigh Whannell) ou encore Emma (réal. Autumn de Wilde – Focus Features).

Plutôt que de retarder ces films ou les sortir dans un contexte de distribution particulièrement difficile, nous avons souhaité fournir aux gens la possibilité de regarder ces titres depuis un service qui soit à la fois accessible, tant physiquement que financièrement.

NBCUniversal continuera d’évaluer le paysage cinématographique et déterminera la meilleure stratégie à adopter en ce qui concerne la distribution dans chaque marché en fonction de l’évolution de la situation.

Jeff Shell, PDG, NBCUniversal

Les sources en interne pensent que cette initiative hors du commun ne définit pas une nouvelle ligne de conduite pour le calendrier 2020 de Universal Pictures, et qu’aucune décision n’a été validée en ce qui concerne d’autres films ultérieurs, ni même la durée d’une telle opération. Il s’agit à priori d’une tentative du studio de fournir de nouvelles options à ceux qui ne veulent / peuvent plus aller au cinéma. Et ils seront de plus en plus nombreux dans les semaines à venir.

En ce qui concerne le cas de Trolls World Tour, spécifiquement, les dates de mise en ligne sur les services de VOD seront adaptés aux dates de sortie en salles initialement prévues en fonction des différents marchés & pays.

Avec les nombreuses annulations de sorties cinématographiques et les retards – parfois sans nouvelle date annoncée – de plusieurs films (No Time to Die, Mulan, A Quiet Place – Part II, Fast 9…), nous savons que les grands studios se sont montrés particulièrement frileux à l’idée de mettre à disposition leurs contenus en ligne, et c’est bien compréhensible. Non seulement la majorité de l’argent généré par un film se fait en salles de cinéma – les revenus des supports physiques (DVD, Blurays…) ne sont PAS mirobolants – mais en plus, toute démarche qui porterait directement un préjudice frontal aux circuits d’exploitation se solderait par une dégradation sévère des liens commerciaux qui existent avec les circuits de production. Les studios ont besoin des circuits d’exploitation pour générer des revenus, et les circuits d’exploitation ont besoin des sorties cinématographiques (surtout les grosses productions) en provenance des studios pour alimenter leur commerce. En dépit de la bataille menée entre les studios qui veulent raccourcir la fenêtre séparant cinéma et vidéo, face aux propriétaires de salles qui veulent la maintenir étendue, cette synergie de l’industrie est longtemps restée une symbiose indéniable et inévitable.

Pour autant, les répercussions du COVID-19 à l’échelle internationale marquent une étape sans précédent dans le paysage cinématographique. La situation est grave. Très grave. Les salles de cinéma ayant temporairement cessé activité ont leur existence remise en question. Même celles qui sont encore ouvertes doivent faire face à une réduction drastique de la fréquentation de spectateurs, et de facto, font face aux mêmes risques en perspective. Si les entrées en salles sont réduites, les revenus pour les studios sont réduits. Si les revenus des studios sont réduits, leur capacité à produire des films à destination des salles sont réduits. À une heure où les tournages sont interrompus les uns après les autres, et où les complexes d’exploitation ferment leurs portes à la chaîne, peut-être était-il inévitable de voir un studio prendre des mesures aussi exceptionnelles.

Jusqu’à présent, NBCUniversal est le seul studio à avoir osé franchir le pas. Reste à savoir s’il sera le seul pour très longtemps.

Sources: The Hollywood Reporter
Images Copyrights: Universal Pictures

(3 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :