James Wan (©Gage Skidmore)

James Wan, Robbie Thompson (Supernatural) et la Universal sur un nouveau film de monstres

En dépit de l’échec de son Dark Universe, Universal Pictures ne renonce pas au genre et entame un projet avec la société Atomic Monster de James Wan, ainsi qu’un des auteurs de la série télévisée Supernatural.

Grâce aux sources de The Hollywood Reporter, nous apprenons que la Universal reste attentive au genre du film de monstres. Selon les sources proches du dossier, l’histoire de ce nouveau projet devrait tourner autour d’un groupe d’adolescents découvrant l’existence d’un monstre « construit » par un de leurs voisins. Ce film devrait faire honneur à l’héritage des films de monstres classiques de la Universal, tout en l’interprétant sous un angle neuf et moderne.

Robbie Thompson, scénariste et producteur de longue date sur la série Supernatural de la chaîne The CW, est prévu pour rédiger un premier scénario pour ce projet. En dépit de son expérience remarquée de tous en matière d’horreur (Saw, Insidious, The Conjuring, etc), James Wan n’est pas prévu pour réaliser le film, mais il reste connecté au développement via sa société de production Atomic Monster.

Il y a quelques années de cela, le studio avait tenté de reproduire le succès de Marvel Studios et de leur populaire Marvel Cinematic Universe avec un blockbuster qui devait être la pierre fondatrice d’un ambitieux « Dark Universe » : The Mummy (Alex Kurtzman, 2017) avec Tom Cruise, Sofia Boutella et Russell Crowe.

Pierre fondatrice du Dark Universe, The Mummy a été considéré comme un échec

Le problème étant que The Mummy n’a rassemblé que 409 millions de dollars sur l’ensemble de sa carrière, générant un timide bénéfice par rapport au seuil de rentabilité estimé à 375 millions (125 millions de dollars de budget de production). Le plan de la Universal était ambitieux dès le départ: l’annonce d’un univers partagé, de tous les films à venir, des grandes stars du cinéma associées à cet univers (Russell Crowe pour le Docteur Jekyll, Johnny Depp pour l’Homme Invisible, etc), des photos pour annoncer en grandes pompes la vision du futur, etc.

Et dans ce qui s’est avéré être l’un des plus grands embarras de l’industrie cinématographique de ces dernières années, la Universal a finalement annulé tous ses plans de production initiaux, pourtant annoncés en grandes pompes.

Le succès important que connaît actuellement The Invisible Man en salles (98,3 millions de dollars en 10 jours pour un budget initial de 7 millions), réalisé par Leigh Whannell et principalement chapeauté par Blumhouse Productions, remet l’accent sur un certain changement de priorités en faveur de projets plus modestes, tant d’un point de vue budgétaire que narratif. Le nouveau projet récemment mis en chantier continue d’aller dans ce sens, et pourrait bien sonner comme une certaine renaissance du genre sous des circonstances de production autrement plus raisonnables.

Sources: The Hollywood ReporterIMDb
Images copyrights: WikiMedia Commons (Gage Skidmore) – Universal Pictures International France

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :