Daniel Craig - No Time to Die / Mourir peut attendre (Cary Joji Fukunaga, 2020, Metro-Goldwyn-Mayer)

COVID-19 : No Time to Die reporté, un cas isolé pour le moment

Une sortie dont les résultats au box-office seront critiques pour un studio qui n’a pas l’ampleur budgétaire de Disney. No Time to Die / Mourir peut attendre est décalé de six mois dans le calendrier, alors que les autres grands studios semblent camper sur leurs positions.

Le Mercredi 4 Mars, la MGM (Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.), Eon Productions et Universal (qui distribue le film à l’international) ont annoncé que le 25ème film de la saga James Bond se verrait repoussé jusqu’en Novembre 2020, soit un report de six mois par rapport aux dates d’origine du 2 Avril au Royaume-Uni, du 8 Avril en France, et du 10 Avril aux États-Unis.

Il convient de rappeler que la situation mondiale liée au COVID-19 est des plus exceptionnelles : la majorité des 70 000 salles de cinéma de Chine sont fermées depuis le 23 Janvier 2020, et l’expansion inquiétante du virus en Corée du Sud comme en Italie parasite les fréquentations en salles. Tout État où les rassemblements publics sont déclarés dangereux implique un impact sur le box-office, et c’est sans compter l’effet d’anxiété publique à lui seul.

La situation du business cinématographique est autant globale que locale. Toutes les salles de cinéma aux États-Unis ainsi que la vaste majorité des salles dans le monde restent ouvertes, avec de fortes ventes. La décision de repousser la sortie de No Time to Die est un cas unique et très spécifique vis-à-vis de ce studio et de ce film.

The National Association of Theatre Owners, U.S.

Les films James Bond sont toujours d’une importance capitale pour la MGM, qui ne possède pas autant de licences qu’un géant comme The Walt Disney Company pour absorber des pertes financières. Une source de la finance a notamment communiqué aux journalistes de The Hollywood Reporter qu’avec un budget de production avoisinant les 250 millions de dollars, No Time to Die pourrait très bien perdre l’équivalent d’un quart de ses revenus à cause de l’impact du COVID-19 sur la fréquentation en salles. « Pour Bond, cette décision (de décaler la sortie) a du sens » admet Paul Dergarabedian, de Comscore, analyste spécialiste du box-office.

Le cas de James Bond est particulier, d'un point de vue économique pour la MGM

Pour autant, il semblerait qu’en dépit des effets de la crise mondiale, le film de la MGM soit le seul cas concerné par un report de calendrier. À ce jour, Disney n’a pas annoncé le moindre report de Mulan (25 Mars en France / 27 Mars aux USA), ni de Black Widow (29 Avril en France / 1er Mai aux USA). De son côté, la Paramount n’a pas envisagé de décaler la sortie de A Quiet Place : Part II / Sans un bruit 2 (18 Mars en France / 20 Mars aux USA). Des sources au sein de Disney ont évoqué un débat en interne (et fort compréhensible) pour déplacer la sortie de Mulan, mais au final, il a été décidé de maintenir le programme déjà mis en place.

Non content d’être le symbolique 25ème film de la célèbre saga d’espionnage au service de Sa Majesté, No Time to Die est aussi et surtout le dernier film avec Daniel Craig dans le rôle de l’agent 007, depuis son apparition en 2006 dans Casino Royale (Martin Campbell). Les sources de The Hollywood Reporter ont rapporté que l’acteur avait fait en sorte de maintenir son agenda dégagé pour pouvoir assurer la promotion décalée.

Sources: The Hollywood Reporter
Images Copyrights: Universal Pictures International France

(4 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :