Devotion (RedCandleGames, 2019, RedCandleGames)

Devotion préservé chez Harvard, à défaut de pouvoir revenir sur Steam

Le studio Red Candle Games vient d’annoncer que leurs jeux Detention et Devotion ont été sauvegardés au sein des archives de la librairie Harvard-Yenching.

La librairie Harvard-Yenching est la plus vaste librairie sur l’Asie Orientale tenue par une université américaine, avec 1,3 million d’ouvrages qui vont de la Chine à la Mongolie. Dans un communiqué sur sa page Facebook, le studio taïwanais parle d’un incroyable honneur, non seulement envers le studio mais aussi envers ses joueurs dans le monde entier, pour faire partie d’une collection aussi prestigieuse.

Les deux jeux, Detention (Janvier 2017) et Devotion (Février 2019), sont désormais jouables dans la salle multimédia de la librairie. Le studio entreprend ensuite de remercier dûment James Cheng, le Professeur David Der-wei Wang, Xiao-he Ma et Yedong Chen pour leur contribution à cet acte de sauvegarde.

Nous sommes navrés d’avoir autant inquiété notre communauté durant l’année passée. Bien que la situation ne soit pas idéale, nous sommes toujours là et rien n’a changé – nous sommes et serons toujours déterminés à développer nos jeux avec la même passion.

Red Candle Games

Il convient de rappeler que la situation est particulièrement unique en ce qui concerne Devotion, le second jeu d’horreur narratif de Red Candle Games. Après un développement prometteur, ce titre est sorti le 19 Février 2019 sur Steam, avant de se voir retiré une semaine après, sous une avalanche de critiques furieuses. La raison: un message laissé dans le jeu sur un talisman en papier, se moquant très ouvertement du président chinois Xi Jinping. « Xi Jinping Winnie l’ourson idiot ». Une grave erreur et un bête oubli, selon le studio, dû à un crunch terrible pour les 12 personnes sur le projet qui n’avaient plus le temps ou l’énergie de vérifier chaque détail avant la sortie sur Steam.

Quelle que soit la vérité dans ce qui s’est réellement passé, c’est Steam qui a suggéré au studio de retirer le jeu, bien que les têtes de Red Candle Games ne souhaitent pas s’étendre sur le sujet. Il est probable que la firme de Gabe Newell n’ait pas souhaité s’attirer les foudres du gouvernement chinois, l’Asie représentant un marché bien trop vaste et lucratif pour subir des répercussions commerciales au sujet d’un seul jeu. À ce jour, le studio ne semble pas avoir envie de remettre son titre, peut-être de peur de raviver une flamme qu’il tente difficilement de garder éteinte. À lire les propos de Red Candle Games, le studio tente visiblement de tourner la page.

Sources: Harvard-Yenching Library FBRed Candle Games FBGamekult
Images Copyrights: Red Candle Games

(2 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :