Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn (Cathy Yan, 2020, Warner Bros. Pictures)

« Birds of Prey » change de titre

C’est peu et c’est pourtant très parlant sur la situation financière qui entoure le film Birds of Prey (and the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn). Warner Bros change le titre du film en Harley Quinn: Birds of Prey.

Cette modification est déjà visible sur plusieurs sites de ventes de tickets anglais, même si elle se fait encore attendre dans l’Hexagone, le titre étant toujours Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn sur le site officiel de UGC, à titre d’exemple. À l’heure où nous écrivons ces lignes, Warner Bros n’a pas émis de commentaire officiel sur ce changement mais il est évident qu’une telle décision est directement reliée aux performances décevantes du film en salles.

Après son premier week-end d’exploitation aux États-Unis, la dernière production de DC Comics n’a pu générer que 33 millions de dollars dans les salles américaines et 48 millions à l’international. Avec une somme totalisant les 81 millions pour le premier (et le plus lucratif) des week-ends, Warner Bros serre déjà les dents en imaginant un palier d’au minimum 211 millions de dollars à atteindre afin de ne pas perdre d’argent.

Rappelons que selon une règle générale, tout film doit générer environ 2,5 fois son budget de production (si ce n’est davantage, en fonction de l’ampleur des reshoots ou des campagnes promotionnelles) afin de devenir rentable pour son studio. Il faut savoir qu’un tiers des revenus au box-office part dans les comptes des exploitants de salles de cinéma, et environ un autre tiers rembourse l’argent dépensé pour promouvoir le film à travers le monde. D’où le multiplicateur de x2,5 ou x3 du budget, même si ça n’est pas une science exacte et que tout varie au cas par cas.

Un film doté d’un budget de production de 100 millions de dollars devra théoriquement atteindre 250 ou 300 millions en salles, afin que son studio ne perde pas d’argent et puisse commencer à générer des profits. Tout chiffre additionnel généré par les ventes physiques (DVD, Blu-Rays…) est aujourd’hui pratiquement négligeable, ce marché subissant un déclin considérable depuis des années – un déclin tel que Samsung a annoncé en Février 2019 arrêter la production de futurs modèles de lecteurs Blu-Ray.

Pour un film intitulé Birds of Prey, nous passons trop peu de temps avec les membres de l'équipe autres que Harley Quinn. Le pire étant Huntress, incarnée par Mary Elizabeth Winstead.

Pour en revenir à Birds of Prey, il s’agit d’un cas intéressant dans la mesure où le film peine au box-office, réalisant des scores inférieures aux attentes de Warner Bros (qui étaient placées aux alentours de 45 millions, un score déjà modeste en soi). Bien entendu, Harley Quinn reste le personnage le plus populaire du film, ayant déjà fait une apparition remarquée dans le film Suicide Squad (David Ayer, 2016) grâce à la performance de Margot Robbie unanimement saluée sur internet. Et plus encore, Harley Quinn reste sans nul doute le personnage principal du film, non seulement en racontant la majorité du film en voix-off (ce qui occasionne – intentionnellement – un flux narratif chaotique), mais aussi en termes de temps de présence à l’écran. Pour un film intitulé Birds of Prey, les autres membres de l’équipe se font souvent désirer, le personnage de Huntress incarné par Mary Elizabeth Winstead étant un personnage très secondaire en termes d’apparition à l’écran.

Dès le départ, un titre sous la forme de « Harley Quinn and the Birds of Prey » (ou approchant) aurait été bien plus sensé, tant en termes de lisibilité que d’avantage marketing. Il est regrettable qu’une telle décision ait été prise de manière réactive plutôt que pro-active, surtout face aux difficultés notables que rencontre le film au box-office. Mais le tout sera d’observer si, dans les semaines à venir, nous ferons face à une inversion (au mieux), une stabilisation ou au pire, une réduction de l’inexorable déclin de la fréquentation en salles.

Sources : IGN
Images Copyrights : Warner Bros

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :