Assassin's Creed : Odyssey (Ubisoft Montréal, 2018, Ubisoft)

Malgré des résultats modérés, Ubisoft regarde vers l’avenir

C’est en dévoilant les résultats financiers que le PDG de Ubisoft, Yves Guillemot, a tenu à modérer les chiffres en-dessous des attentes pour se focaliser sur les statistiques positives et rappeler que cinq titres majeurs sont prévus pour l’année fiscale à venir.

Selon les rapports communiqués, l’éditeur enregistre un chiffre d’affaires total de 1,113 milliard d’Euros sur les trois premiers trimestres de l’année fiscale, contre 1,329 milliard de l’année dernière. En dépit d’un écart dépassant les 200 millions, probablement lié à l’échec critique et commercial de Tom Clancy’s Ghost Recon : Breakpoint, Ubisoft tient à se concentrer sur les valeurs sûres de son catalogue. Les chiffres du troisième trimestre 2019-2020 indiquent que 4,4 milliards d’heures ont été jouées sur PC et consoles, contre 2 milliards en 2016. De même, le rapport annonce une stabilité à un niveau élevé de la fréquentation des jeux sur des périodes mensuelles, tout comme de la performance des investissements réguliers des joueurs (ventes d’items, DLC/Season Pass, abonnements, publicités).

Les 55 millions de joueurs enregistrés sur Rainbow Six : Siege ont accru leur investissements réguliers sur le troisième trimestre fiscal, avec un nouveau pic de revenus par jour et par joueur. Assassin’s Creed: Odyssey continue de prouver sa force monétaire avec un engagement quotidien et un PRI (Player’s Recurrent Investment) respectivement supérieurs de 60% et 140% par rapport au jeu précédent, Assassin’s Creed : Origins. Quant à la plateforme Uplay, elle enregistre une progression de 73% en termes de revenus générés sur les trois premiers trimestres de cette année fiscale. Une performance partiellement due à la migration des jeux Ubisoft vers une commercialisation Uplay / Epic Games Store, ce dernier étant une plateforme sujette à maintes controverses de la part des utilisateurs adeptes de Steam depuis son lancement, Uplay étant devenu « le moindre mal » en guise de plateforme d’achat pour les titres Ubisoft.

Rainbow Six Siege reste l'un des succès les plus éclatants de Ubisoft, même durant les périodes creuses, grâce à l'investissement monétaire des joueurs toujours plus important

Depuis plusieurs mois, nous faisons évoluer notre organisation pour assurer un focus renforcé sur les titres à fort potentiel et nous sommes enthousiastes à l’idée de lancer 5 jeux AAAs sur 2020-21. Si l’environnement concurrentiel devrait être particulièrement fort, nos productions progressent bien et nos jeux viennent chacun avec des forts éléments de différenciation.
Yves Guillemot, PDG, Ubisoft

Nous avons donc la confirmation que cinq titres AAA sont en cours de route. Trois sont confirmés, et les deux suivants sont des spéculations. Nous savons que trois titres sont prévus pour la période reliant Octobre et Décembre 2020. Il s’agit des jeux reportés par l’éditeur, en réaction aux retours fort mauvais de Tom Clancy’s Ghost Recon: Breakpoint. Watch Dogs: Legion, Gods and Monsters et enfin Rainbow Six: Quarantine.

Yves Guillemot s’est engagé à retravailler l’approche d’Ubisoft afin de leur donner davantage d’identité – et probablement un nouveau système de monétisation. Un geste d’une importance non négligeable, étant donné qu’un report simultané de trois titres à venir ne peut que générer un impact considérable sur les chiffres d’une année fiscale. Mais un geste cohérent avec le remaniement de l’équipe éditoriale Ubisoft, basée à Paris, afin de redéfinir l’approche du groupe vis-à-vis de toutes ses licences, tant au niveau du gameplay que de la narration ou de la monétisation.

Far Cry et Assassin's Creed sont les deux jeux-mystère à venir, selon Jason Schreier

Les deux jeux-mystère ne le sont peut-être pas tant que ça, suite à une intervention de Jason Schreier, considéré comme l’une des sources journalistiques les plus fiables de toute l’industrie. Nous pouvons déjà rayer Beyond Good and Evil 2 de la liste des suspects, Yves Guillemot ayant annoncé que le titre de Michel Ancel ne serait pas prêt avant Mars 2021. Selon ses sources, Jason Schreier prédit que les grands classiques Assassin’s Creed et Far Cry seront les deux prochains titres imminents, en dépit de certains joueurs qui espéraient un retour triomphal de la franchise Spinter Cell – le dernier en date, Splinter Cell: Blacklist, ayant été commercialisé en 2013.

L’annonce d’un Assassin’s Creed n’aurait absolument rien de surprenant aux yeux de qui que ce soit, les jeux de la franchise étant dorénavant publiés sur des intervalles d’environ 2 ans, afin de maximiser le PRI (Player’s Recurrent Investment) du modèle live-service promu par Ubisoft, tout en garantissant davantage de temps de développement pour l’épisode suivant. Une stratégie éditoriale particulièrement payante, Origins et Odyssey ayant été d’impressionnants succès financiers, et Odyssey prouvant dans le dernier rapport financier que son modèle de monétisation (micro-transactions intenses) et de contenus différés (DLC et expansions narratives multi-chapitres) s’avère particulièrement lucratif.

Sources : GamekultEurogamerUbisoft Earnings Report
Images Copyrigts : Ubisoft

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :