Temtem (Crema, 2020, Humble Bundle)

900 tricheurs bannis de « Temtem »

Après une attitude initiale de tolérance zéro, le studio décide d’autoriser les demandes d’appel vis-à-vis des 900 joueurs bannis à vie de Temtem pour triche et usage abusif de bugs.

Pokemon n’est plus une licence, c’est un genre. Le jeu en ligne du studio espagnol Crema ne laisse aucune place au doute, avec son Archipel peuplé de créatures sauvages à attraper, son héros qui part de son village natal avec l’aide du scientifique local, son but d’en attraper d’autres, et tous ses petits monstres de différents types élémentaires qui se cachent dans les hautes herbes. En accès anticipé depuis le 21 Janvier 2020, le MMO affiche plus de 21 000 joueurs, au moment d’écrire ces lignes. Sans surprise, de nombreux bugs ont été recensés durant cette phase de test et l’équipe de Crema a travaillé sans relâche afin de délivrer des correctifs à un rythme soutenu.

Toutefois, le studio reste particulièrement vigilant sur sa politique de censure et de répression. La rédaction de Gamekult a ainsi démontré durant un live de Temtem qu’il était impossible d’appeler son avatar « Killerval », dû à l’apparition du mot « killer » dans le nom. Mais plus encore, Crema tient à épurer son jeu en ligne du moindre joueur prêt à contourner les règles. Sur un message concis et sans détour, le studio a clarifié sa prise de position pour toutes sortes de triches et de bug exploits.

Nous venons juste de finaliser notre première fournée d’utilisateurs bannis. Presque 900 joueurs ont été bannis à vie de Temtem. Ces bans sont définitifs, toute demande d’appel n’obtiendra aucune réponse ni aucune évaluation de notre part. Nous nous sommes assurés que chaque joueur banni était soit un tricheur, soit quelqu’un qui expoitait intentionnellement les bugs à son avantage.

L’équipe du studio Crema, Twitter, 3 Février 2020

Après réflexion, le studio Crema décide d'autoriser les demandes d'appel pour les bans

Dans des messages consécutifs, l’équipe réitère que ses membres ont re-vérifié une centaine de comptes bannis où les joueurs affirmaient n’avoir rien fait d’illégal. Crema recommande de ne pas accorder la moindre confiance aux tricheurs, sachant qu’ils ne souhaitent qu’en savoir davantage sur les règles afin de mieux savoir comment les contourner à l’avenir, et qu’ils sortiront tous les mensonges du monde afin de s’en sortir. Il convient de préciser que le studio trace une séparation nette entre un tricheur avéré et un joueur qui tomberait par inadvertance sur un bug avantageux, et que cette deuxième catégorie ne risque bien évidemment rien, surtout en cette période d’accès anticipé où les bugs sont monnaie courante.

Toutefois, peu après, le studio a décidé de faire partiellement marche arrière et d’autoriser les demandes d’appel. Les suspects sont alors priés de contacter l’équipe de support en leur fournissant leur ID pour être sujets à une nouvelle évaluation manuelle.

Nous avons décidé d’autoriser les demandes d’appel pour les bans, et ce en dépit du fait que tous les cas frauduleux que nous ayons vérifiés soient légitimes. Comme plusieurs d’entre vous l’ont dit, avoir une politique « zéro appel » n’est pas ce qu’il y a de mieux.

L’équipe du studio Crema, Twitter, 3 Février 2020

Sources : GamekultPC GamerCrema Twitter
Images Copyrights : Crema

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :